Projets de recherche

L'équipe de recherche, financée par le FNS au département de théâtre, travaille sur trois thèses de doctorat, une étude post-doc, et une monographie sur le théâtre de marionnettes.

 

M.A. Marcel Behn

Projet de thèse Les adaptations scéniques de « Sur le théâtre de marionnettes » de Heinrich von Kleist

Malgré l’existence d’une multitude d’études universitaires concernant « Sur le théâtre de marionnettes » de Heinrich von Kleist, les adaptations de ce texte pour des spectacles de théâtre de marionnettes et de danse n’ont pas encore fait objet de recherche. Cette lacune est d’autant plus étonnante si l’on considère les références que ce texte fait au théâtre de marionnettes et à la danse, et la présence du texte même dans le discours scientifique actuel. Cependant, les adaptations scéniques avec leurs moyens spécifiques de transposition et de réflexion du texte, représentent un sujet de recherche propice à l’innovation du discours. La thèse de doctorat vise à entamer l’étude des adaptations scéniques de « Sur le théâtre de marionnettes » sous l’angle des études en danse. L’objectif de la thèse est double : Il s’agit premièrement d’entreprendre un projet ‘archéologique’ d’analyse du discours sur la danse qui réglemente les différentes appropriations et interprétations du texte de Kleist. Deuxièmement, la thèse comportera des analyses sémiotiques d’un corpus d’adaptations scéniques de « Sur le théâtre de marionnettes », en mettant l’accent sur les différentes manières de transposition esthétique qui revigorent le discours.

 

M.A. Franziska Burger

Projet de thèse Être hors de soi. Les relations entre marionnettiste et objet marionnettique dans le théâtre contemporain

La thèse vise à décrire et analyser les relations entre acteurs-marionnettistes humains et objets marionnettiques, artificiels, afin d’étudier la manipulation à vue sous l’angle de théories sur le jeu de l’acteur. Contrairement au théâtre d’acteurs, où généralement et exclusivement les acteurs génèrent des figures avec leurs propres corps, c’est l’interaction entre marionnettiste et corps marionnettique qui déclenche le processus de figuration et la genèse de personnages. Le primat du corps humain dans la hiérarchie des signes au théâtre : Dans le théâtre de marionnettes contemporain, les êtres humains et les choses interagissent en tant que partenaires démocratiques. La thèse comportera l’analyse d’un corpus de spectacles de marionnettes mis en scène entre 2000 et 2017.

 

Dr. Laurette Burgholzer

Étude post-doc Corps et filiations dans les formations d'acteurs marionnettistes

Le projet de recherche postdoctoral vise à étudier les formations contemporaines d’acteurs marionnettistes en France et dans les pays germanophones sous deux angles. Premièrement, celui du corps humain dans sa conception, son entrainement et son emploi, ainsi que la qualité des rapports entre corps de marionnettiste et corps marionnettique. Deuxièmement, celui des filiations, héritages, emprunts directs ou indirects qui constituent et façonnent les méthodes pédagogiques hybrides, la transmission de principes et les terminologies spécifiques mises en place. Les formations contemporaines, notamment celles de l’École du Théâtre aux Mains Nues (Paris), l’École Nationale Supérieure des Arts de la Marionnette (Charleville-Mézières) et la Haute École de Musique et d’Art Dramatique (Stuttgart) sont ainsi envisagées dans une perspective historique. Si l’école se fait lieu de mémoire, la recherche menée prend en compte l’acquisition, le refus et la transformation de techniques, systèmes ou grammaires des corps dans les arts de la marionnette, en relation constante avec le masque et le mime.

 

Prof. Dr. Beate Hochholdinger-Reiterer

Projet de publication L’histoire de la théorisation du théâtre de marionnettes

Le projet de publication en cours vise à établir une anthologie commentée de textes exemplaires, canonisés ou inconnus, qui théorisent le théâtre de marionnettes. Le livre sera conçu comme un manuel, afin de s’adresser aux chercheurs spécialisés et aux étudiants. La sélection de textes sera précédée d’une introduction qui mettra en lumière l’histoire de la théorisation du théâtre de marionnettes.

 

M.A. Angela Koerfer-Bürger

Projet de thèse Corps de figures imaginés dans le théâtre musical contemporain

Le projet de thèse Corps de figures imaginés dans le théâtre musical contemporain vise à étudier les mécanismes de perception de figures/personnages simultanément animés et chantés en direct. Les pratiques scéniques des arts de la marionnette qui modifient la structure temporelle, juxtaposent les différents niveaux du récit, et fragmentent l’espace scénique, stimulent particulièrement la perception des spectateurs. L’analyse de spectacles d’après un schéma linéaire et chronologique s’avère insuffisant pour étudier le phénomène des genres associés. Angela Koerfer-Bürger a donc pour objectif de développer une nouvelle matrice d’analyse, basée sur les connaissances sur la mémoire épisodique (episodic memory) et l’expérience projetée (episodic future memory) qui enrichiront la méthodologie d’analyse de spectacles en études théâtrales. Un corpus de spectacles de théâtre musical sera étudié afin de comprendre l’expérience épisodique qu’ils permettent. L’analyse comportera trois aspects : la polyphonie, la déformation surréelle, et la perception du vivant.