Institut d’études théâtrales

Équipe

M.A. Angela Koerfer-Bürger

Collaboratrice de projet / Doctorante

E-Mail
angela.buerger@hkb.bfh.ch
Bureau
Büro 193, 1.Stock
Adresse postale
Universität Bern
Institut für Theaterwissenschaft
Hallerstrasse 5
CH-3012 Bern

Angela Koerfer-Bürger est metteur en scène et enseignante dans les domaines théâtre lyrique expérimental, théâtre musical et opéra jeune public. Elle est titulaire d’un diplôme de la Bayerische Theaterakademie de Munich et d’un Master de recherche du département de théâtre de l’Université de Berne (2015). Depuis 2011, elle enseigne à la Haute école des arts de Berne. Ella y a dirigé le programme d’études du diplôme Théâtre musical de 2004 à 2010. De 2011 à 2014, elle a été responsable de médiation théâtrale pour la Junge Oper à Bienne. Elle a été engagée à l’Opéra de Zurich pour la saison 2016-2017. Elle a mis en scène W. A. Mozart, V. Dinescu, I. Stravinski, A. Dvorak, A. Schnittke et H. W. Henze en Allemagne, en Suisse, au Luxembourg et en Roumanie. Elle a conceptualisé et monté pour la première fois HerzMaere. Ein Tristan-Mythos au Lucerne Festival (2010). En 2012, elle a mis en scène Ces balles magiques au théâtre municipal de Bienne. Elle a été dramaturge pour l’opéra parlé Kein Licht d’Elfriede Jelinek au théâtre dramaGraz et au Festival de musique de Berne (2013). En collaboration avec l’orchestre symphonique de Bienne, elle a conceptualisé et mis en scène Amour et Exil de Giorgio Tedde au Centre Pasquart de Bienne (2014). Elle a été responsable de la direction scénique de Angelus Novus II de Helmut Oehring, mis en scène pour la première fois par la Haute école des arts de Berne, à la Dampfzentrale Bern (2015). En 2016, elle a co-dirigé la mise en scène du Kleiner Freischütz sur la petite scène de l’Opéra de Zurich, où elle a également réalisé la nouvelle version de Geschichten erzählen. Die Zauberflöte (2017) et les décors pour Chinesische Nachtigall de Stravinski.

Corps de figures imaginés dans le théâtre musical contemporain (Imaginierte Figurenkörper im zeitgenössischen Musiktheater)

Die Dissertation ist Teil des vom SNF seit 2017 geförderten Forschungsverbundes "Offene Manipulation als Movens für Figurentheater im zeitgenössischen Theater". Der Schwerpunkt dieses Teilprojektes ist die Le projet de thèse Corps de figures imaginés dans le théâtre musical contemporain vise à étudier les mécanismes de perception de figures/personnages simultanément animés et chantés en direct. Les pratiques scéniques des arts de la marionnette qui modifient la structure temporelle, juxtaposent les différents niveaux du récit, et fragmentent l’espace scénique, stimulent particulièrement la perception des spectateurs. L’analyse de spectacles d’après un schéma linéaire et chronologique s’avère insuffisant pour étudier le phénomène des genres associés. Angela Koerfer-Bürger a donc pour objectif de développer une nouvelle matrice d’analyse, basée sur les connaissances sur la mémoire épisodique (episodic memory) et l’expérience projetée (episodic future memory) qui enrichiront la méthodologie d’analyse de spectacles en études théâtrales. Un corpus de spectacles de théâtre musical sera étudié afin de comprendre l’expérience épisodique qu’ils permettent. L’analyse comportera trois aspects : la polyphonie, la déformation surréelle, et la perception du vivant.